Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FACF : Fanatic Agility Club France

Découvrez toutes les infos de l'agility en France et les bons plans pour les supporters et passionnés!

Des fanatics aux paragility world cup 2008

Publié le 1 Octobre 2008 par FACF in PAWC - Para-agility en Italie

Le dernier week-end d’août a eu lieu à Voghera les  paragility world cup 2008.

Dans une ambiance Far West (dans un ranch italien), l’IMCA organisait sa 9éme édition et également les 7éme PAWC.

 

33 équipes chien- maître (9 nations ; 5 catégories différentes)

 

Sun, un peu tendue (enfin elle ou Bruno ou Cyrille ou les 3), était à l’écoute de son maître néanmoins continuant a évolué à sa vitesse habituelle : A FOND ! Du coup, ça passe ou ça casse. Dans tout les cas, Bruno, Cyrille et Sun ont tout donné. Ils ont touché beaucoup de monde, comme à leur habitude.


 

 


U’khany’kaze a volé au secours d’Amélie (stressée) dans tout les sens du terme d’ailleurs. Entre autres, des sauts à une hauteur digne d’un beauceron, des zones de descente envolés …mais du bonheur et beaucoup d’encouragements. Cette petite puce de 6kg 200 a couru pour sa maîtresse myopathe et lui a permis de vivre un rêve, loin des limites du corps.


 

 

Voilà, superbe expérience, forte en émotions de tous genres où nous sommes allés de découverte en découverte.

 

Déjà, un accueil fabuleux, très préparé par 3 personnes :

Une suissesse qui nous a fait connaître cette extraordinaire compétition : Aurélie PILET et son fabuleux ARKO (catégorie 1) ainsi que toute son équipe de passionnés.



Une italienne avec un accent à en faire craquer plus d’un, un professionnalisme dans l’organisation mais toujours un élan d’amitié envers nous : Anna IMELDE GALLETTI

Une hollandaise au grand cœur, créatrice des PAWC : Susan REKVELD

  

 

 

Pour ce qui est de l’ambiance, il flottait un respect de tous, du travail de chacun, de la persévérance de chaque maître, de l’attention de chaque chien. Le handicap n’avait pas d’importance. La race du chien, cela est égal. Les regards des maîtres, des chiens, des spectateurs, des concurrents, des supporters étaient puissants.

On retient sa respiration, on espère, on croise les doigts et on ne peut que souhaiter la réussite.

Performance magnifique.

Et puis une certitude : c’est possible.

On peut faire de l’agility « handi » sans que ce soit de la zoothérapie. Que l’on soit en fauteuil, avec des béquilles, que l’on boite, que l’on soit privé d’un sens…etc, c’est possible de faire de l’agility et de vivre un extraordinaire moment avec son chien en compétition.

 

Un grand merci à tous les fanatics d’agility qui nous ont soutenu et encouragés, on vous doit beaucoup.


Article écrit par Amélie.

Commenter cet article